Vous êtes à la recherche d’activité à faire en montagne ? Parapente, randonnée, alpinisme, etc, chaque activité a ses propres caractéristiques en termes de techniques sportives, d’entraînement, de matériel et de médecine sportive. Leur point commun est que le « terrain de jeu » est la nature. Avec ses particularités environnementales, elle modifie substantiellement l’activité en fonction de la période de l’année, de l’altitude, de la température ou de la météo du jour. Dans ce qui suit, nous allons vous détailler toutes les activités pouvant être pratiquées en montagne.

Parapente

Le parapente est un sport aérien fascinant. Le pilote ou le passager est assis confortablement dans ses Sellettes pour parapente et paramoteur sur air et aventure. Celles-ci sont reliées au parapente par des suspentes. Vous êtes suspendu à environ 8 mètres sous l' »aile » du parapente. Le décollage se fait à pied depuis des pentes légèrement inclinées. Le pilote part lentement et le vent de face remplit la voile d’air.

Le parapente est contrôlé par deux lignes de freins que le pilote tient dans ses mains. Ces lignes de freins permettent également de faire accélérer ou ralentir le parapente. La plage de vitesse d’un parapente moderne se situe entre 23 km/h et 55 km/h environ.

Grâce à l’air chaud ascendant, le parapente peut s’élever à des hauteurs supérieures et de parcourir de longues distances. Vous pouvez vous sentir libre comme un oiseau et vous pouvez laisser le quotidien derrière vous. La sensation de voler est indescriptible.

Randonnée

Comme son nom l’indique, la randonnée est une activité qui se déroule sur des sentiers et des chemins dans des environnements naturels. Le degré de difficulté n’est pas élevé. L’une des caractéristiques les plus importantes est qu’elle permet de faire de l’exercice en même temps que de profiter de la vue et de connaître différents types de paysages.

La randonnée est pratiquée à des fins sportives, mais aussi pour les loisirs et le plaisir. Comme il existe différents types de sentiers et d’itinéraires, cette activité sportive non compétitive, qui consiste à marcher le long de routes ou de chemins à travers la campagne ou la montagne, peut convenir à différentes personnes, jeunes ou moins jeunes. En effet, le niveau d’exigence et de difficulté à expérimenter dépend de chaque individu. La randonnée est l’une des rares activités qui peut être pratiquée par presque tout le monde. En effet, elle est si vaste qu’elle peut être pratiquée dans tout type de paysage ou d’espace.

Trekking

Le trekking est une activité sportive et récréative qui consiste en de longues promenades le long de routes de montagne. C’est une pratique sportive orientée vers le contact avec la nature et qui s’effectue dans un esprit non compétitif. Il existe une différence entre le trekking et la randonnée. Si cette dernière se réfère à des itinéraires de montagne avec un faible niveau de difficulté, dans le trekking le niveau de demande physique est plus élevé. De plus, l’environnement naturel présente plus de difficultés. Dans tous les cas, la randonnée et le trekking sont très similaires et partagent la même idée : marcher en montagne pour faire de l’exercice dans un cadre naturel.

La randonnée ou le trekking se fait sur des chemins sauvages et non balisés ou directement dans des endroits où il n’y a pas de chemin. En général, le degré de difficulté est relativement élevé. D’autres activités comme le trekking fonctionnent de manière différente. Le trekking est un type d’alpinisme qui implique un effort physique plus important. Les routes à gravir n’existent pas en tant que telles et ce sont les randonneurs qui les créent ou les trouvent.

Alpinisme

L’alpinisme consiste en une randonnée en montagne et dans laquelle vous devez avoir certaines compétences, techniques et connaissances préalables de la zone. Cette activité englobe différentes échelles, jusqu’à quatre spécialités. Certaines sont éloignées de la définition stricte de l’alpinisme, mais ont besoin de ce milieu naturel pour leur pratique : la randonnée, le trekking et les expéditions, l’escalade sportive et l’escalade de glace. Il existe également des variantes sportives, telles que le duathlon de montagne, le semi-marathon de montagne et le marathon de montagne, le canyoning, le ski-alpinisme et le vélo de montagne (VTT).

Sportive ou récréative, c’est la discipline qui consiste à gravir et à descendre des montagnes. C’est aussi l’ensemble des techniques, connaissances et compétences visant à atteindre cet objectif. Le terme alpinisme est souvent compris comme le sport pratiqué en haute montagne, c’est-à-dire l’alpinisme de haute altitude. Ainsi, ceux qui escaladent des montagnes sont appelés « alpinistes ».

L’himalayisme

Si l’alpinisme consiste à escalader des montagnes dans les Andes et est associé à des altitudes allant jusqu’à 7000m, l’himalayisme est l’ascension des montagnes de l’Himalaya à une altitude de 8 000 mètres. Ces distinctions impliquent non seulement des différences au niveau de la logistique (équipement à utiliser et planification de l’ascension), mais aussi au niveau de la condition physique de l’alpiniste, de son acclimatation et des ressources disponibles.

Cette activité sportive consiste à escalader ou à gravir les plus hautes montagnes. Elle fait appel à diverses techniques d’escalade utilisant des outils appropriés, tels que des cordes, des chevilles et des mousquetons. Son degré de difficulté est très élevé et réservé aux experts.  L’alpinisme est le plus ancien et le plus complet de tous les sports de montagne. Elle pourrait être définie comme l’action de gravir des montagnes, mais toujours avec le désir de se dépasser. Elle représente une réponse à une impulsion personnelle différente chez chaque personne ou pour le plaisir d’atteindre un sommet et d’observer le terrain qui s’ouvre devant ses yeux.

Précautions à prendre

Chaque activité donc très complexe en raison des différentes techniques à utiliser, des différents matériaux pour chacune d’elles, de la variabilité du scénario et de la nécessité de maintenir un niveau de sécurité permanent. C’est pourquoi, de la randonnée à l’alpinisme, elle nécessite une préparation préalable adéquate avant de la pratiquer.

Il peut être nécessaire de contrôler votre fonction cardiaque à l’aide d’un électrocardiographe. Avoir suffisamment d’hormones thyroïdiennes est également important pour maintenir une activité mentale et physique normale.

Catégories : Montagne